Home / Blog du Talkfoot / Au fait, pourquoi cette taxe à 75% ennuie les clubs ?

Au fait, pourquoi cette taxe à 75% ennuie les clubs ?

Cette semaine, les dirigeants des clubs de Ligue 1 et des membres du gouvernement vont se rencontrer pour discuter de la loi sur la taxe à 75% votée dernièrement. Retour sur le projet de loi le plus populaire d’un président impopulaire qui est contesté par le sport le plus populaire de France. Bordel, une aspirine svp… Au départ, l’idée était de piquer le fric aux gens qui étaient payés à plus d’un million d’euros à l’année. Prenons un exemple avec le joueur le mieux payé de la Ligue 1 avec 14 millions d’euros annuels. zlatan Si la taxe à 75% au contribuable (toi, moi, lui) avait été votée, Zlatan aurait aligné 10 millions d’euros sur ses 14 millions perçus. Si tu veux savoir comment on calcule ça, t’as qu’à regarder le tableau ci-dessous. En gros, le premier million aurait été soumis aux tranches d’avant et les treize autres millions se feront taxer à 75%. Le total ben c’est ce que Zlatan aurait dû payer aux banquiers à l’Etat. Et encore, je n’ai pas pensé aux éventuelles autres taxes hein.

impots-tableau

thiriez-pouce
Et ouais les gars, faut pas m’faire chier à moi !

 Mais bon, c’était sans compter la pugnacité du gouvernement qui a exploité la faille de l’employeur. Ce qui est passé en octobre, c’est que ce ne sera plus l’employé qui paye, mais l’employeur. Dans notre exemple, Zlatan ne sera pas concerné, mais ce sera le PSG qui devra aligner l’oseille. Bon, quand on a un gars qui vient du Qatar, à la limite ce n’est pas très problèmatique. Mais quand on s’appelle Bordeaux ou Lyon et qu’on vise à se remettre d’une mauvaise gestion passe économique, cela devient plus emmerdant…

Mais alors, y’a quoi dans cette taxe ?

En fait, on aurait pu l’appeler la taxe à 50%, mais bon. 75% était plus vendeur pour un François Hollande qui avait fait cette promesse. Jusque là, les clubs payaient les charges sociales, comme toute entreprise. Pour les plus jeunes chez qui l’impôt n’est pas (encore) leur souci, ces charges permettent notamment de financer notre système de santé (par exemple, je n’ai rien payé pour mon opération du genou), de retraite ou des trucs que tu toucheras quand tu seras étudiant auprès de la CAF. Bref, toutes ces cotisations représentent environ 25% du salaire brut d’un joueur. Donc en gros, pour Zlatan qui gagne 14 millions, tu rajoutes 25 % (soit 3,5 millions) et t’as une partie du salaire brut. En 2012, le monde du foot pro français a fourni plus de 1,3 milliard d’euros à l’Etat selon un baromètre publié par l’UCPF. Bon, on a donc 25%, du coup, la taxe n’avait plus qu’à « s’élever » à 50%. En effet, « cotisations + taxe » se rapprochera des 75% promis par le père François. Au final, un club devra verser le salaire d’un joueur à plus d’un millions d’euros, ses charges mais également 50% de son salaire. Donc un Zlatan Ibrahimovic coûterait au final:

  • 14 millions (son salaire)
  • 3,5 millions (charges)
  • 7 millions (taxe à 50%)

Soit un total de 24,5 millions d’euros (!). Mais bon, il reste une subtilité, c’est qu’il y a un plafond pour faire un petit peu passer la pilule. La taxe ne pourra pas dépasser 5% du chiffre d’affaires du club pour l’année en cours. En gros j’t’explique mec. Si t’as trois joueurs qui se font 10 millions d’euros par an, tu vas devoir filer 5 millions de taxe chacun, soit 15 millions d’euros. Si le chiffre d’affaires de ton club fait 100 millions d’euros, tu ne paieras pas 15 millions car cela représente plus de 5% de ton chiffre d’affaires (15% pour les plus nuls en maths). Ce que tu devras à l’Etat sera donc de 5% de tes 100 millions d’euros, soit 5 millions. Ce qui limite la casse.

Au final, ça va tuer notre foot ?

Oui et non, oui car nos clubs ont déjà des finances vraiment pas très saines (Lyon et Bordeaux sont obligés de dégraisser, Lille et Nice ont un nouveau stade et doivent payer un peu plus qu’avant), cette taxe ne pourra que réduire la marge de manoeuvre des clubs qui n’ont pas de proprio Qatari ou qui n’ont pas un siège dans un paradis fiscal. Oui car c’est un truc qui sera rétroactif, donc pas forcément prévu par les clubs. Il faut savoir que cette taxe ne sera effective que pour 2013 et 2014. C’est juste au nom de l’effort. Sauf que certains clubs se sont arraché les cheveux pour passer un bilan acceptable auprès de la DNCG (un organisme qui contrôle les finances d’un club, vous savez, la mort du Mans et Sedan, la descente de Strasbourg, ce sont eux). Alors leur coller quelques millions supplémentaires sur la facture, ça l’fait moyen va. Non car comme je l’ai écrit, ça ne sera effectif que deux ans. Si  ça avait été pendant une dizaine d’années, cela aurait été plus problématique. Reste à savoir dans quel état on va retrouver ces clubs en 2016 (le paiement de 2013 étant en avril 2014 et celui de 2014 en avril 2015). Wait and see… taxe-facebook

A propos de Un paresseux

Comment j'ai eu la flemme d'écrire cet article !

2 commentaires

  1. Franchement c’est super bien expliqué !!! Je suis sur d avoir tout compris. Tu peux devenir prof d économie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.