Home / Blog du Talkfoot / « Et si c’était vrai ? »

« Et si c’était vrai ? »


Nos clubs français ont réussi des performances de haut niveau en coupe d’Europe. Retour sur un bilan prometteur.

Une victoire sur les cinq sorties de nos clubs français. Mais seulement une défaite. Soit 80% de matchs non perdus, ce qui est plutôt prometteur pour la suite de la compétition. En effet, Monaco a réussi le coup parfait en s’imposant dans un match où l’équipe a été largement dominée par Leverkusen. Mais au final, ce sont trois points bons pour la confiance. Le fameux match référence qui permet à tout un stade de respirer après un début de saison raté. On s’en contentera. Nous nous contentons de tellement de choses en Ligue 1. Soyons donc satisfaits !

Le lendemain, Paris allait faire match nul sur le terrain de l’Ajax. Il s’agit là d’un excellent résultat face à une équipe talentueuse, il va falloir aller les chercher ces gamins néerlandais. Ils courent partout et gagnent tous les duels! Est-ce humain? Après tout, le PSG est pourtant habitué à ce qu’on baisse le froc en face. Ils ont été surpris par la fougue et le talent de la bande à De Boer. Mais ce n’est que partie remise, attendez que Nasser foute 50-60 millions au mercato d’hiver. Vous ferez moins les malins. Quitte à ne pas savoir former un joueur de football, autant mettre de l’oseille dans un mec déjà au top niveau…

Mais là où les clubs français se sont distingués, c’était comme d’habitude dans cette fameuse compétition pas assez intéressante pour nous, l’Europa League.

[blockquote cite= »Jonathan Brison »]On n’arrive pas non plus à situer le niveau de ces équipes. On ne sait pas trop si on doit gagner ou faire match nul. On est à l’extérieur. Donc de prime abord, un match nul ne serait pas forcément un mauvais résultat.[/blockquote]

Opération donc réussie pour l’ASSE qui est donc allé chercher un bon 0-0 chez un adversaire de taille en Azerbaïdjan.

galtier
Et ouais les gars, faut pas nous faire chier !

L’ASSE commence donc bien sa campagne européenne. Après avoir été dominé la quasi totalité du match, le nul est finalement un bon point. Comme on dit si bien en France, c’est un point qui va compter à la fin. On vient de donner une bonne leçon à l’Europe du football: dominer n’est pas gagner. Pan ! Problem ?

Un peu plus tard, Guingamp allait essayer de créer l’exploit de s’imposer à la Fiorentina. Après un début de match pleine de bonnes intention, l’EAG a sombré face à un adversaire tout simplement plus fort. Tiens d’ailleurs, l’histoire du petit qui croque le gros le temps d’un match, pourquoi ça n’arrive pas aux clubs français? De toute façon, la Viola a beaucoup plus de budget que Guingamp. Cela explique bien sûr la défaite.

Dans le même temps, le LOSC fit un match nul tout à fait honorable face à Krasnodar. Les Russes étaient largement favoris puisque leur championnat nous est passé devant au classement UEFA. Nous n’attendions donc rien du LOSC qui s’était préparé à l’exploit contre l’ancien club de Djibril Cissé (quand même). Après ne pas avoir eu de chance sur le but russe, Kjaer a pu permettre aux Dogues de revenir au score et de prendre un bon point avant d’affronter Everton et Wolfsburg. Là aussi, c’est un bon point qui permet de voir l’avenir des clubs français en coupe d’Europe avec plus de sérénité.

Tous ces formidables résultats de nos clubs français nous laissent espérer à des jours meilleurs. Contentons nous de ce que le football peut nous offrir. Vous savez, la fameuse phrase que l’entraîneur de Ligue 1 apprends par coeur lors de son stage du DEPF ?

[blockquote cite= »Les coachs Ligue 1 old school »]Quand on n’arrive pas à gagner un match, il faut savoir ne pas le perdre.[/blockquote]

A part ça, expliquez-moi ce que signifie la fameuse écriture positive de la Ligue 1 tant prônée par nos chers médias français sur notre championnat. J’écris ces quelques lignes juste pour te dire que tu as le choix de ne pas adhérer à un tel discours.

Après tu fais comme tu veux. Bon, n’oublies pas que la branlette ça rend sourd

A propos de Un taureau

Quand j'étais petit, on m'a dit que j'allais faire des corridas et que mes couilles allaient finir dans l'assiette du toréro. Du coup, je me suis enfui et le Talkfoot m'a accueilli les bras ouverts. Spécialiste de tout et de rien.

Un commentaire

  1. Aujourd’hui, c’est surtout le PSG qui se démarque des autres clubs français en Ligue des Champions. Avec les moyens financiers dont il dispose, le club de la capitale est capable d’attirer les meilleurs joueurs du monde. Avec un peu de chance, nous verrons le PSG atteindre au moins les demi-finales de la C1 cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *