Home / Actus / Et toi, tu connais le derby de la Lanterne ?

Et toi, tu connais le derby de la Lanterne ?


20h45, c’est l’heure qu’attend la ville de Gênes pour choisir son camp. L’un des derbys les plus chauds va avoir lieu au stade Luigi Ferraris entre la Sampdoria et le Genoa. Comme à Milan où deux équipes se partagent San Siro, les deux clubs de Gênes font coloc’ sur l’enceinte. Si ce derby reste l’un des plus passionné d’Italie, il n’en demeure pas moins qu’il a perdu son lustre du temps où les deux camps luttaient pour l’Europe.

Il faut savoir que le derby de la Lanterne porte son nom grâce au phare de la ville, La Lanterna en italien. D’ailleurs, Louis XIV a bien failli tout péter le phare en 1684. C’était moins une, comment on aurait appelé ce derby sinon ?

Le supporters aiment se chambrer à Gênes. La dernière vient d’un communiqué de la Samp’ qui a pris en flagrant délit un membre du staff du Genoa en train d’espionner les séances d’entraînement en tenue militaire. Le coupable est Luca De Pra, le coach des gardiens. Ca aurait pu prêter à sourire si le Genoa n’avait pas suspendu le coupable qui avait agi personnellement selon ses termes.

espion
Luca De Pra, espion

Depuis les années 90 et l’apogée de la doublette Vialli – Mancini et la victoire en Coupe des Coupes en 91, c’est la Samp’ qui fait figure de gros club de la ville, laissant le Genoa au rang de loser nostalgique. Il n’empêche que les tifosi du Genoa s’étaient bien marrés en organisant un enterrement lorsque la Sampdoria est descendue en Série B il y a quelques années. Du chambrage.

Mancini et Vialli
Mancini et Vialli

Côté tribune, l’ambiance sera chaude. Il n’est plus un secret de dire que les supporters du Genoa et de la Sampdoria font partie des ambiances les plus ferventes et chaudes d’Italie. En même temps, Gênes n’est-il pas la ville berceau du mouvement Ultra ?

Côté sportif, ce n’est pas vraiment formidable. Même si le Genoa a fait une saison magique en 2008-09, le club a un peu de mal à retrouver des joueurs du niveau de Thiago Motta ou Diego Milito. Deux ans plus tard, c’est son rival qui est relégué en Série B dont les larmes de Palombo à l’issue de la saison ont montré la grandeur d’un public gênois qui a applaudi et accompagné son capitaine dans la douleur alors que ce dernier était venu demander pardon.

Ce soir, on saura si la ville sera bleu ou marine. Quoi qu’il arrive, il n’est pas si sûr que la lanterne illumine la saison d’un des deux clubs, promis à rester dans l’anonymat d’un Calcio qui semble tracer sa route en oubliant ses classiques.

A propos de Un toucan

Franchement, entre se faire chier sur un arbre et parler de foot, vous choisiriez quoi ? Spécialiste du Calcio et foot italien.

Un commentaire

  1. eh bien, pour des raisons sentimentales, je m interesse depuis peu au GENOA , et je m amuse en lisant tout ce qui concerne la ferveur de leurs supporters. c est tout de meme plus enflammé et fantaisite qu en France. merci pour votre charmant article , bel oiseau |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *