Home / Actus / Je me suis fait opérer des croisés

Je me suis fait opérer des croisés


Hello, je voulais aujourd’hui vous raconter un peu mon parcours depuis mon opération des ligaments croisés du genou droit le 26 août dernier jusqu’à aujourd’hui. Cela peut être utile pour les personnes qui vont passer sur le billard comme cela pourrait être informatif pour les autres, car ça peut arriver n’importe quand ce truc là…

Avril 2013

C’est la pause, un collègue envoie un mail en proposant un foot sur le terrain d’à côté entre midi et deux. J’aurais pas dû accepter, mais bon, le foot c’est si cool.

J’arrive sur le terrain, on joue 10, 20, 30 minutes. Je saute pour aller chercher le ballon, manque de bol, un terrain pas stable et un bruit que je n’avais pas entendu depuis 10 ans (je m’étais fait le gauche en 2003) resurgit.

Crouic !

Merde…

J’ai vite compris que le genou avait lâché. Ca se sent direct par un vrillement, une rotule trop instable pour que tu puisses tenir debout sans aide. Sur le coup, ton appui est quasi-nul. Mais il faut savoir que lorsque tes croisés sont pétés, tu peux très bien marcher normalement 2-3 jours après l’accident comme si de rien n’était. Par contre, si tu te mets à courir ou à solliciter des rotations, là tu risques de sentir la différence et d’empirer la situation (ton ménisque, ton tendon).

Une semaine plus tard, je passe un IRM à la Clinique Mutualiste (Pessac). Le mec de la radio arrive et le verdict semble moins grave que ce que je pensais: distension ligamentaire. Un peu de muscu et ça repart. Deux mois plus tard, zéro progrès. Je vais voir un médecin spécialisé à la Clinique du Sport (Mérignac) et le verdict est sans appel: rupture complète, faut opérer. Rendez-vous le 26 août. Faut pas déconner, j’allais pas me faire opérer en plein été et sacrifier barbeucs et apéros.

26 août 2013

J’étais arrivé la veille pour signer les papiers et être disponible dès le matin. Il fallait que ma jambe soit entièrement épilée (la crème ça passe bien). Je pouvais manger et boire autant que je le voulais jusqu’à minuit. A partir de ce moment, je ne devais plus rien avaler jusqu’à la fin de mon opération. J’étais prévu pour 11h45 mais j’ai été réveillé vers 8h du matin pour me préparer avec une douche à la Bétadine (le liquide marron qui pue mais qui désinfecte), la chemise en toile avec la bite à l’air rien dessous et la perfusion.

D’ailleurs, l’infirmier a dû me piquer deux fois car il a raté sa première tentative. Putain de stagiaire.

C’est parti, voilà le brancardier qui vient me chercher, il est environ 11h. C’est long de se faire brancarder. Tu sais que d’ici trois-quarts d’heures, y’a des gens qui vont t’ouvrir. Mais en même temps, je suis défoncé car ils m’ont filé un sucre avec quelques gouttes d’un liquide qui rend cool. Je me retrouve en salle « d’attente » car la table d’opération est en préparation. Donc j’attends, j’attends, j’attends…

Ils arrivent, me voici au bloc, il y a 3-4 personnes autour de moi. J’arrive à distinguer mon chirurgien, je le regarde et je lui dis: « Bon ça va ? J’espère que vous êtes en forme aujourd’hui et que vous avez pas bu l’apéro hier soir. » Ils rigolent, l’atmosphère se détend, on me dit de compter jusqu’à 10, un masque sur la bouche et le nez, je sais même pas si j’ai réussi à compter jusqu’à 5.

 1h30 plus tard

Réveil en douceur, ça y est, le boulot est fini, je suis réparé. L’infirmière attend que je sois complètement réveillé pour me ramener à ma chambre. Je vais y passer la nuit pour en sortir le lendemain. Je n’ai pas de photo juste après l’opération mais pour te décrire, c’est de la glace au dessus, un drain d’environ 10 centimètres à l’intérieur de ton genou qui irrigue un peu de sang et un gros hématome d’environ 7 à 8 centimètres de diamètre derrière le genou. Le drain est justement là pour faire en sorte que l’hématome ne fasse pas le double. Putains de génies quand même ces scientifiques.

Vu que je m’étais fait le gauche il y a 10 ans, je connais la procédure, vers 18h, c’est l’apéro. Attention, j’ai pas dit de sortir les verres et le Get 27. Non, c’est l’heure de ta petite piqûre dans le ventre. Et ouais, tu vas y avoir droit au moins 3 semaines tous les jours ! Ces injections sous-cutanée sont bien utiles pour éviter que le sang coagule. Vu que tu vas être immobilisé un certain temps et pas marcher, faut bien qu’ils circulent tous ces globules. Et puis ça fait pas mal, arrange toi pour avoir un peu de bide avant de te faire opérer (Macdonald’s est très utile pour ça), tu ne sentiras rien comme ça.

Le lendemain

Nuit bien chiante, l’infirmière passait tous les 3 heures pour changer ma perfusion et il m’était difficile de dormir. J’avais ma petite bouteille pour pisser. La technique était de se mettre sur le côté pour se soulager, ça marche plutôt bien. En fin de matinée, j’ai eu droit à un changement de pansement et à l’enlevage du drain. C’est le moment un petit peu douloureux du séjour, même si cela dure 2 secondes. Mordez un petit truc, ne vous faites pas de film si vous faites face à la situation. Ca fait mal mais ça fait du bien en même temps, ça libère ! Je suis parti en début d’après-midi sur des béquilles et bien évidemment avec mes bas de contention pour éviter la phlébite, ne pouvant pas poser le pied régulièrement.

Voilà à quoi ça ressemble à la sortie.
Voilà à quoi ça ressemble à la sortie

C’est parti pour de la rééducation, sache que si tu as été opéré que tu peux déjà faire des exercices bidons mais qui t’aideront à récupérer mieux et à prendre de l’avance lors du premier mois:

  • Allongé, fais revenir les orteils de la jambe opérée en va-et-viens, genre 10 fois toutes les heures. Faut y penser mais en même temps, t’as que ça à foutre.
  • Essayes de faire des écrasements trois fois par jour (à consommer sans modération). Genre prendre un petit truc à mettre en boule (un petit t-shirt, un slip, ce que tu veux) et place ça sous le genou opéré. Ensuite, t’as juste à tendre ta jambe pour écraser ton vêtement pendant 6 secondes avant de relâcher. Fais une série de 10.

Déjà, si tu fais ces trucs, tu fais bosser la circulation du sang dans ta jambe (ça aide à avoir moins mal surtout les 3-4 premiers jours après être rentré chez toi) et tes muscles qui ont fondu. D’ailleurs, c’est pour ça qu’une rééducation pour un genou dure longtemps, c’est parce qu’il faut récupérer les muscles, et c’est long bordel… Ca fait 1 mois de mon côté et j’ai l’impression d’avoir une jambe d’enfant de 12 ans. Mais je sais que ça bosse et ça progresse.

Pendant 3 semaines, j’ai droit à l’infirmière, aux piqouzes dans le ventre, aux prises de sang jusqu’à l’ablation des points. Une semaine plus tard, on peut enfin voir à quoi ressemble la cicatrice.

4 semaines après l'opération. 5 points.
4 semaines après l’opération, 5 points

Aujourd’hui, je plie presque le genou à fond, je marche toujours avec l’attelle mais sans béquille, j’ai toujours le bas côté jambe opérée (6 semaines, ça me gratte c’est abusé…) et j’arrive à me doucher sans la chaise. Ah oui, j’ai oublié de te dire, pour la douche, j’espère que t’as une meuf pour t’aider. Sinon, va falloir que ton meilleur pote prouve vraiment que tu peux compter sur lui !

Au final, si t’es sur le point de passer sur le billard, voici quelques astuces pour t’en tirer dans ce premier mois avec brio:

  • Muscle tes jambes avant, fais du vélo, de la presse ou des squats. Plus tu prend du muscle, moins du vas avoir du mal à te remettre sur pied le premier mois.
  • Stresse pas, c’est une opération qui est totalement maîtrisée par les chirurgiens. Dis toi qu’il en opère 4 ou 5 par jour des types qui ont le même problème que toi.
  • Préviens ton kiné 1 semaine max avant l’opération pour que tu puisses être pris en charge à domicile
  • Fais des exercices d’écrasement régulièrement pendant les trois premières semaines, c’est vachement important pour tendre ton nouveau ligament et commencer à bosser tes muscles.
  • Fais pas la même erreur que moi, ne regarde pas « 4 mariages pour une lune de miel », une vraie addiction cette saloperie.

Pour finir, une petite vidéo prise chez mon kiné vendredi dernier, au nom du lol.

Jérémy

A propos de Jérémy

Fondateur du Talkfoot, présentateur de l'émission des Désaxés.

14 commentaires

  1. bonjour en faite je me suis fait operer le 18 octobre 2013 et j aimerai savoir t en est ou

    • Hello,

      déjà, je te souhaite une bonne convalescence. Aujourd’hui, j’ai retiré l’attelle après 45 jours et consultation de mon chirurgien. La kiné continue, il reste encore un peu de gonflement sur mon genou mais bons progrès depuis 2 mois. Je vais commencer le vélo d’appartement et l’équilibre la semaine prochaine 🙂 Je repends du muscle petit à petit mais il s’agit de la phase la plus longue de la rééducation.

      Bon courage à toi !

      Jérémy

      • bonjour
        Je souhaite la bon santé pour tous
        j avais une question
        j ai fait un opération chirurgicale arthroscopie sur LCA .apres 15 jours j ai commence la reeducation
        mais j ai un problème d extension ma jambe
        est ce que il ya un solution pour ce problème
        merci

        • Hello Jamel,

          Si tu parles d’étendre ta jambe, j’ai mis 20-25 jours à pouvoir l’étendre complètement. Il faut que tes muscles regonflent avant de pouvoir replier et étendre à 100% et ça peut prendre plus que 15 jours. Il dit quoi ton kiné ?

          • hello jeremy

            mon kiné dit que ma jambe étendre pas comme il faut
            et il ma dit c est un problème de peur de étendre ma jambe
            mais j ai l impression que c est pas problème de peur . c est autre chose

  2. Trés bonne description de ta convalescence 😉 seul petit bémol que je mettrais à ton article est sur le sujet de la presse et des squats post-opératoires.

    Sachant que les ligaments croisés participent à la stabilisation du genou dans différentes positions, le fait d’éxercer une charge importante (charge en musculation) pourrait endommager encore plus le genou du patient, si son genou part dans une mauvaise position.
    Le mieux serait d’effectuer comme tu le dis, du vélo (sur plat) et des battements en natation. Le reste est plutôt à proscrire.

    C’est un avis personnel, pas un dogme.

    Continues ton site, sur lequel j’ai plaisir à venir 😉

    • Merci pour ton commentaire Scarpitta. Effectivement, je n’avais pas pensé à cet aspect. Mais une amie kiné m’avait conseillé de faire ces exercices, sans vraiment de pépin particulier pour ma part. Mais après, effectivement, le risque existe.

      En tout cas tes compliments font vraiment plaisir 🙂 Merci beaucoup !

  3. hello jeremy

    j’attend toujours votre réponse

  4. pas extension apres operation des croises depuis 5 mois espee une reponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *