Home / Blog du Talkfoot / Je suis allé à un match du Sporting, et c’était cool !

Je suis allé à un match du Sporting, et c’était cool !


Il est difficile d’avoir une place au sein du kop des Ultras du Sporting Portugal, j’ai eu la chance d’y aller et je vous raconte ma soirée.

Cela n’a pas échappé à certains d’entre vous, j’ai tourné une page professionnelle et je me suis exilé à Lisbonne. Le coeur étant toujours pour les Girondins, il n’en demeure pas moins que je reste un fan de football en général et qu’il m’était obligatoire d’aller sentir l’ambiance des deux clubs phares de la ville, Sporting et Benfica. J’ai donc commencé par les Sportinguistas à l’Estadio José Alvalade face au modeste club de Tondela, une sorte de Nancy ou de Dijon portugais. Mon collègue Antonio a réussi à m’avoir une place dans le Kop ! Merci à lui !

J’arrive aux abords du stade environ une heure trente avant le coup d’envoi et il y a déjà du monde. Malgré un début de saison moyen, le stade sera rempli à 90% avec au moins 45 000 personnes. Avant d’entrer, allons boire un coup. On part à quelques mètres du stade dans un petit bar qui ne paie pas de mine mais regardez plutôt la carte…

Putain, et dire qu'à Bordeaux c'est 8 euros...
Putain, et dire qu’à Bordeaux c’est 8 euros…

Mon collègue rejoint ses potes Ultras et on fait connaissance autour de quelques bières. « Je viens de France, je bosse à Lisbonne désormais, mon club c’est Bordeaux, blablabla. » On se met à parler de Pauleta, de l’Euro 2016, on rigole bien. Un de ses potes me demande s’il peut parier sur une victoire pour Bordeaux contre Nancy, qui se jouera 1 heure plus tard. Je lui dis plutôt de miser sur un nul. Visionnaire. Ou chanceux, faudra que je voie si la chance continue sur http://www.casinofrancaisenligne.fr.

On regarde les scores, Lyon prend une trempe contre Guingamp, ils sont surpris et ça fait rire tout le monde quand je dis que les Bretons étaient 4èmes de Ligue 1. Ils ignoraient l’existence de l’EAG. Drôle.

On arrive au stade, voici quelques photos.

Juventude Leonina, le premier groupe Ultra du Portugal fondé en 1976
Juventude Leonina, le premier groupe Ultra du Portugal fondé en 1976

 

Même les chiottes ont l'emblème du Sporting, un lion
Même les chiottes ont l’emblème du Sporting, un lion

L’heure est à l’échauffement et mon collègue me montre un type du staff qui trace un peu partout pendant que les joueurs du SCP s’entraînent. Il s’agit de Paulo Gama, handicapé mental. Il est présent à chaque match du Sporting Portugal. Il rappelle aux gens que le Sporting est une famille, une institution. Ce n’est pas seulement un club de football.

gama
Paulo Gama, en vert au centre

Le stade se remplit vite, la compo est annoncée et je vois des joueurs que je connais comme Joël Campbell, ancien joueur d’Arsenal et de Lorient ou bien encore un certain buteur hollandais connu pour avoir flambé avec Wolfsbourg

Aux bons souvenirs de Wolfsbourg
Aux bons souvenirs de Wolfsbourg

Puis vient alors l’entrée des joueurs avec l’hymne chantée par tout le stade avant la rencontre, O Mundo sabe que – Le monde sait. Si vous écoutez bien, la mélodie a des similitudes avec la célèbre chanson de Claude François – Comme d’habitude ou bien de My Way de Frank Sinatra. C’est une chanson qui rassemble et donne du beaume au coeur aux supporters et aux joueurs. Instant magnifique.

Le match commence. Il est de moyenne qualité avec une équipe – Tondela – qui se contente de défendre et une autre équipe – Sporting – sans idée qui ne sait pas comment planter un cageot face au bus de Tondela.

Puis vient le coup classique que j’ai vu des centaines de fois en Ligue 1. Un contre rapide mené par Tondela permet aux visiteurs d’ouvrir le score. Le Sporting égalisera à la dernière seconde sur un but de Campbell. D’ailleurs, au lieu de vite aller chercher le ballon pour essayer d’en mettre un second, il va célébrer son but et enlever son maillot. Cela ne plaira pas aux supporters qui attendaient une victoire ce soir. Fin du match, le Sporting est accroché par Tondela.

Le Sporting n'a pas pu faire la différence ce soir contre Tondela
Le Sporting n’a pas pu faire la différence ce soir contre Tondela

Même si le match était moyen, j’ai vraiment adoré aller voir un match à l’Estadio José Alvalade. Nul doute que j’y retournerai. Prochaine étape, Estadio da Luz pour aller voir Benfica – Napoli. Je vous raconterai 🙂

A propos de Jérémy

Fondateur du Talkfoot, présentateur de l'émission des Désaxés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *