Home / Vidéo / Ligue 1 / Le résumé de Montpellier – PSG (3-0)

Le résumé de Montpellier – PSG (3-0)


En résumé vidéo, je t’invite à voir les buts du match comptant pour la Ligue 1 entre le Montpellier Hérault et le Paris Saint-Germain. Les joueurs du MHSC devaient oublier la défaite subie à Toulouse et tenter de créer l’exploit face au PSG qui reste sur une victoire face à Angers.
Le score final du match entre Montpellier et le PSG est de 3-0. Retrouvez ci-dessous tout le résumé de ce match.

Résumé de Montpellier – PSG


[adrotate banner= »4″]

[adrotate banner= »5″]

Le résumé du match


[mashshare]

Sans Titre par letalkfoot

[adrotate banner= »13″]

A propos de Un blobfish

Quand je suis rentré au TF en 2012, on m'a promis que j'allais traiter des sujets intéressants mais je n'interviens que pour la L1 et L2. Du coup, je fais la gueule.

Un commentaire

  1. Comme la presse ne cesse de souligner la faiblesse du PSG sur ce match , je rétablis l’équilibre en mettant en valeur la perfpormance des joueurs montpelliérains :
    . Sanson je l’ai trouvé un peu en retard sur plusieurs actions ( signe qu’il n’a pas encore complètement récupéré le niveau qu’on lui a connu ) , la connaissance des capacités de ses partenaires et la symbiose intime avec eux aboutissent à 2 actions comme passeur décisif qui lui font bien mériter la note de 8 .
    Passeur sur le 2ème but , il « balade » Marquihnos d’un dribble latéral déporté en 2 temps , y compris le temps de bien doser un centre dont il « sait » qu’il va servir à la frappe chirurgicale de Skhiri monté aux avants postes , attiré par le sens du but comme un aimant .
    Pour le 3ème but , avec une confiance inouïe il s’extirpe d’une domination Parisienne dans ses 18 mètres en éliminant 3 adversaires dans un grand « mouchoir de poche », pour servir Boudebouz qui est alors à 70 mètres du but adverse.
    Celui ci avec la même confiance de celui qui va aussi vite balle au pied que l’adversaire qui le poursuit , traverse les 3/4 du terrain , intelligemment soutenu par Mounié qui se déporte sur la gauche , obligeant le gardien à anticiper un placement de ce côté ainsi que pour les 2 défenseurs centraux ne se jetant pas inconsidèrement sur BDZ qui ajuste une frappe de 30 mètres rebondissant suffisamment loin devant le gardien pour le tromper !
    Vraiment de la belle ouvrage : des actions décisives que n’ont pas pu réaliser les stars du PQSG pourtant possesseur du balon à 70 % avec un Di Maria qui s’est époumoné à chercher la faille en vain !
    Avec des réalisations Pailladines de cet acabit , on ne va pas surenchérir en se demandant ce qui aurait pu se passer avec des titulaires majeurs absents de la classe de Sessegnon, Roussillon , ou Ninga ! A chaque jour suffit sa peine .
    Une mention bien aux  » seconds couteaux  » habituels Remy , St Ruff , Marveaux , pour qui la « tarte à la crème  » courante « élever son niveau de jeu  » n’a pas été un vain mot .
    La rencontre PQSG – Nice va être un sommet à ne manquer sous aucun prétexte : la suprématie du Championnat va s’y jouer , avec des stars du PQSG piqués au fer rouge de leur fierté meurtrie , mais qui feront bien de se méfier des pièges d’une domination territoriale stérile .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *