Home / Blog du Talkfoot / Le Toucan fait l’équipe du Pingouin pour Oulala acte 12

Le Toucan fait l’équipe du Pingouin pour Oulala acte 12


Cette semaine, Oulala t’emmène en Italie qui est le seul pays à jouer en championnat, les autres jouant des coupes. C’est l’occasion de s’attarder sur une Série A qui déconne mais pleine de talents. Une belle endormie.

Salut la compagnie ! Bon, vu que le Pingouin a un peu abusé de la vodka dans la boîte à cougar pas loin de son igloo pour fêter sa seconde place à la dernière journée Oulala, il a terminé au bord de la banquise dans les bras d’un éléphant de mer qui passait dans le coin. Je ne veux pas savoir la suite. Toujours est-il qu’il m’a appelé pour prendre la relève sur cette journée bonus chez Oulala. Et vu que j’aime beaucoup la Série A, j’aimerais te faire partager l’équipe qui va faire mieux que la précédente.

Remplaçants: Handanovic (Inter Milan), Burdisso (Genoa), Rami (Milan AC), Farnerud (Torino), Kovacic (Inter Milan), El Shaarawy (Milan AC)
Remplaçants: Handanovic (Inter Milan), Burdisso (Genoa), Rami (Milan AC), Farnerud (Torino), Kovacic (Inter Milan), El Shaarawy (Milan AC)

Au poste de number one aujourd’hui, je fais confiance au belge du Torino Jean-François Gillet. Un bon vieux de la vieille comme on aime, talentueux et connaisseur du football italien puisqu’il a passé 15 ans à arpenter les clubs italiens, dont 11 ans à Bari. Un putain de leader. Faut pas oublier non plus que si le Toro fait l’Europa League cette année, c’est en partie grâce à lui (et à Immobile) la saison dernière. En plus, question adversaire moisi, on ne fait pas mieux que Parme en ce moment.

Quatre bons gaillards derrière et une taille moyenne de 1.90. Problem ? Ce sont des arrières centraux solides et auteurs pour l’instant d’un bon début de saison. Titulaire régulier à la Viola, Stefan Savic montre enfin ce qu’il vaut après un épisode raté à City. Il s’agit d’un joueur complet. Il est toujours bien placé, sait défendre debout (c’est pas donné à tout le monde) et surtout a une belle qualité de relance. Lui, il va me rapporter 40 points minimum. Avec lui, Andrea Ranocchia l’accompagne. Je suis sûr que certains savent qui est cette personne. Mais pour cela, il faut avoir joué à Foot Manager il y a quelques années, à l’époque où on pouvait le sortir de Bari pour une bouchée de pain et le revendre 30 patates. Très bon à Cesena dimanche, j’ai confiance en Andrea. Valeur montante du championnat, Angelo Ogbonna commence à gratter un peu de temps de jeu avec Allegri où il a la joie de bénéficier du système à 3 centraux. Bon mais sans plus face à Palerme, faut dire qu’en face les Siciliens étaient aussi inoffensifs qu’une huître paraplégique, il va avoir un peu plus de boulot face au Genoa. Qui dit être sollicité, dit marquer des points. Et ouais mon pote.

Enfin, un petit mot sur la saison tout simplement magnifique qu’est en train de vivre Thomas Heurtaux. Parti de Caen, relégué en Ligue 2 à l’époque, il s’offre un véritable bol d’air avec l’Udinese et le classement n’est pas un hasard. L’actuel 3è de Série A ne cesse de progresser par son solide bloc défensif et son increvable Di Natale. Dans cette équipe, Heurtaux a trouvé sa place et est bien calé en défense centrale. Sur le terrain de la Fiorentina, ils vont passer un vrai test. Fini les conneries, on va vraiment voir ce que vous valez les gars.


Au milieu, l’éternel espoir Saphir Taïder. Magnifique à Bologne, il a peut-être signé trop vite à l’Inter Milan. Sa jeune carrière est déjà pleine de rebondissements comme par exemple cet été où le jeune Algérien devait être prêté par l’Inter à Southampton. Finalement, le club anglais mettra un terme au prêt un mois plus tard en estimant qu’il n’a pas le niveau. En difficulté, il est alors prêté à Sassuolo qui jouera le maintien cette année. Elu homme du match contre Parme, va falloir confirmer. Avec lui, Luca Rigoni (Palerme) a ma confiance. Seul à survoler contre la Juve, il peut redonner un coup de pédale face à son ancien club, le Chievo Vérone. Miralem Pjanic inclut également mon milieu de terrain. Le joueur de la Roma n’a pas joué contre la Sampdoria. Il sera frais pour claquer un bon petit coup-franc et faire deux passes décisives face à Cesena. La prédiction, c’est mon truc.

Enfin, le Japonnais Keisuke Honda sera titulaire. L’avantage du jeu, c’est qu’il est considéré comme un milieu de terrain alors qu’il a plutôt un rôle d’ailier avec le Milan. Pas mauvais contre la Fiorentina, je doute que Pippo Inzaghi se passe de lui à Cagliari. Trop de retard au classement pour se permettre un tel luxe. Et comme il est souvent bon…

Devant, j’ai choisi une paire argentino-italienne (ça se dit ça?!) avec Juan Iturbe et Lorenzo Insigne. Revenu au mauvais moment face au Bayern, Iturbe a besoin de temps de jeu pour se mettre au parfum. Nul doute qu’il aura des occasions de se montrer ce mercredi. Et pour Insigne, je l’ai choisi parce que ça…


A propos de Un toucan

Franchement, entre se faire chier sur un arbre et parler de foot, vous choisiriez quoi ? Spécialiste du Calcio et foot italien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *