Home / Blog du Talkfoot / L’équipe Oulala du Pingouin, acte 17

L’équipe Oulala du Pingouin, acte 17


Le Pingouin ne chôme pas. Avant même la fin de la journée 16, il a déjà fait sa compo pour l’acte 17. Des changements par rapport à ce week-end.

Faut dire que cette dernière journée n’a pas été à mon avantage avec une misérable 689è place et un score de 118. Je tiens d’ailleurs à rendre un hommage particulier à Edinson Cavani (-16 points) pour ses occasions ratées et son non-match contre Nice ainsi qu’Alexandre Lacazette (-19 points) qui a eu la présence d’esprit de rater un penalty et de foutre une tête sur le poteau, pile quand je le fous sur la feuille. Du coup, sanction. L’Uruguayen n’est pas sélectionné et le lyonnais se retrouve banquette. Pour cette journée, j’ai fait appel à des révélations, à des tôliers et à deux bulldozers devant.

Remplaçants: Ruffier (Saint-Etienne), Kjaer (Lille), Mounier (Montpellier), Fekir (Lyon), Ntep (Rennes), Lacazette (Lyon)
Remplaçants: Ruffier (Saint-Etienne), Kjaer (Lille), Mounier (Montpellier), Fekir (Lyon), Ntep (Rennes), Lacazette (Lyon)

Fallait pas m’emmerder. J’ai pris deux Bastiais malgré leur mauvais début de saison. Mais j’ai eu un flash. Coup d’envoi contre Evian, Sougou, par miracle, se retrouve dans la surface et tente une frappe en lucarne, 6 mètres. Sur le dégagement, Boudebouz réussit un centre (grâce à une motte de terre) sur la tête de Cissé qui la fout sur la barre mais Guillaume Gillet reprend pour ouvrir le score. Ensuite, s’enchaînent une bataille du milieu de terrain. Voyant Gillet s’énerver, je le sors. La minute qui suit, il commet un attentat dans la surface, rouge et penalty. Daniel Wass s’empare du ballon et tire mais la frappe est bien arrêté par Alphonse Areola. 1-0 score final, Djibril Cissé en profite pour sortir son iPhone et ses enceintes Beats pour foutre du LMFAO au milieu de la pelouse.

Malheureusement, la joie n’est que de courte durée car les Corses apprennent dans le même temps que l’EAG s’est imposé 2-0 contre Caen avec un doublé de Claudio Beauvue, l’homme qui ferait le tour des plateaux télés et dont on parlerait en Equipe de France s’il avait le maillot de Lyon ou de l’OM. Mais il est à Guingamp et me fait péter un score de 90 points. Au Roudourou, on consulte les résultats et le classement et on s’aperçoit vite que l’on recolle au promu messin, qui a encore perdu face à un Bordeaux moyen et qui a vu Lamine Sané marquer dans le temps additionnel après un match où l’on a vu un passement de jambe de Cheick Diabaté face à Sylvain Marchal. Le football vrai.

 

Ce résultat profite à Nice qui se permet le luxe de stopper la belle série rennaise. Jordan Amavi n’a malheureusement pas marqué mais il a offert deux passes décisives. 0.1 million dépensé, 52 points. Il aurait pu en prendre 59 mais il a pris un jaune dans les arrêts de jeu. Jeunesse insouciante. L’OGCN prend alors de l’avance sur Toulouse qui s’est incliné la veille face à un Nantes on fire. A la fin du match, penalty pour le FCN. La possibilité de marquer le quatrième but du match après une soirée open bar dans la défense du Téfécé.

Gakpé: « Je m’en occupe. »

Vizcarrondo (avec l’accent): « Tou vé pas mé laissé tirer ? »

Gakpé: « Tu fais chier ! T’en as déjà marqué trois ! »

Vizcarrondo: « Muy bien, t’as lé droit d’exister, yé té laisse tirer. »

Frappe de Gakpé, repoussé par Ahamada qui a glissé et repoussé le ballon sans faire exprès, mais Vizca a suivi. But, 4-0, quadruplé, 300 points.

Ce score a d’ailleurs bien emmerdé Monaco qui devait aller chercher quelque chose de Lens.


Monaco égalisera en fin de match grâce à Dimitar Berbatov sur une passe décisive de Yannick Ferreira-Carasco.

Ajoutez à cela la belle prestation de Laurent Koscielny contre Southampton, le triplé de Romelu Lukaku face à Hull et le doublé en marchant de Wayne Rooney face à Stoke, vous avez le vainqueur de cette journée.

A propos de Un pingouin

Ancien meilleur buteur du championnat de Groënland avec Nuuk. Comme le championnat ne dure que 2 semaines, je me fais chier le reste du temps, donc j'écris pour le Talkfoot.

Un commentaire

  1. Ce mec est fou ! Tu es tellement drôle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *