Home / Blog du Talkfoot / L’équipe Oulala du Pingouin, acte 22

L’équipe Oulala du Pingouin, acte 22


Demain, c’est le fameux Boxing Day en Angleterre. Et je n’ai pas chômé en montant une team capable d’atteindre des sommets. Voici la dernière équipe Oulala de l’année.

Le Boxing Day, cette fameuse journée du championnat anglais après les fêtes de Noël, son aspect familial, ses ambiances particulières et son spectacle. S’il y a bien une chose à ne pas rater en Premier League, ce sont ces fameux matchs de demain et après le réveillon.

Remplaçants: Fabianski (Swansea), Williams (Swansea), Ki-Sung-Yueng (Swansea), Mertesacker (Arsenal), Welbeck (Arsenal), Gomez (Sunderland)
Remplaçants: Fabianski (Swansea), Williams (Swansea), Ki-Sung-Yueng (Swansea), Mertesacker (Arsenal), Welbeck (Arsenal), Gomez (Sunderland)

Thibaud Courtois sera le gardien du temple pour cette dernière de l’année. Face au surprenant West Ham, il aura l’opportunité de garder sa cage inviolée tout en arrêtant un penalty de Downing. Sur le contre, Branislav Ivanovic met un grand pont à Andy Caroll avant de faire un une-deux avec le dos de Tomkins pour mettre le ballon au fond. 1-0, 100 points chacun.

Marcos Rojo ne marquera pas face à Newcastle, mais il sera précieux dans première relance. Il mettra d’ailleurs un bon long ballon à Robin Van Persie qui fera la copie conforme de son but contre l’Espagne. La Spéciale RVP.

Avec un bon Jason Shackell contre le fantôme de Liverpool et un Ryan Shawcross comme à son habitude, je peux avoir une défense à 300 points. Fallait pas m’inviter.

Le milieu de terrain respire le football avec le monstrueux Yaya Touré pour orchestrer tout ça. L’Ivoirien semble revenir en forme et on sait qu’il peut faire la différence à tout moment. Face à une équipe comme West Bromwich Albion, le milieu de Manchester City aura tout loisir de s’exprimer, avec un coup-franc dans la lucarne en prime. Avec lui, Christian Eriksen, le phénomène. Le joueur de Tottenham est en train d’exploser cette saison malgré la première partie de championnat mitigée de son club. Distributeur de talent, il sera aussi l’un des joueurs qui risque d’agiter le mercato.

Vous vous souvenez de Sebastian Larsson, grand espoir sur Foot Manager ? Et bien il est à Sunderland depuis quelques saisons. Sans forcément crever l’écran, le Suédois fait parler de lui chez les Black Cats et semble avoir trouvé une place de joueur indispensable. Enfin, Mile Jedinak sera dans mon équipe pour la seconde fois d’affilée. Auteur d’une belle prestation dernièrement, je compte sur lui pour faire péter les records lors du match entre Crystal Palace et Southampton.

Devant, un Chilien de plus en plus génial au fur et à mesure du temps (comme le vin et il y en a d’excellents au Chili d’ailleurs) en la personne d’Alexis Sanchez. Si Arsenal ose continuer d’espérer une place qualificative pour la Ligue des Champions, c’est grâce à lui. Il s’épanouit très bien chez les Gunners et reste l’atout numéro un de l’attaque londonienne. Avec lui, j’ai voulu essayer Wilfried Bony, le buteur de Swansea. Des statistiques tout à fait respectables en ce début de saison (16 matchs et 8 buts) et un match à domicile contre Aston Villa. Tout est réuni pour un petit doublé.

A propos de Un pingouin

Ancien meilleur buteur du championnat de Groënland avec Nuuk. Comme le championnat ne dure que 2 semaines, je me fais chier le reste du temps, donc j'écris pour le Talkfoot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *