Home / Blog du Talkfoot / L’équipe Oulala du Pingouin, acte 6

L’équipe Oulala du Pingouin, acte 6


Le Pingouin a concocté une équipe sympa pour le 6è acte Oulala. De quoi marquer des points ce week-end !

Bien le bonjour les amis ! En vue de cette future journée, j’ai opté pour un changement tactique tout comme un changement de profil de joueurs. Exit les tubes de l’été du style Jerdinak, Sané ou Areola. On rentre dans le concret avec cette compo.

Remplaçants: Ruffier (ASSE), Van der Wiel (PSG), Kerbrat (Guingamp), Cani (Villarreal), Sanson (Montpellier), Zlatan (PSG)
Remplaçants: Ruffier (ASSE), Van der Wiel (PSG), Kerbrat (Guingamp), Cani (Villarreal), Sanson (Montpellier), Zlatan (PSG)

Avec le bon début de saison de la Samp’ et la secousse prise par Sassuolo contre l’Inter (7-0), je me suis dit que Viviano était un bon compromis avec la possibilité d’être sollicité sans pour autant encaisser de buts. Si sa moyenne de points n’est pas exceptionnelle (25), je compte sur lui pour me sortir le match de sa vie.

J’ai opté pour une défense à trois avec un défenseur extrêmement offensif en la personne de Kurzawa. Le genre de mec qui peut claquer quelques centres à Berbatov sur un plateau pour qu’il la mette au fond. Il est également capable de marquer contre Guingamp qui doit se remettre de la claque reçue hier contre la Fiorentina. Pour l’accompagner, j’ai constaté que El Kaoutari avait une bonne moyenne. Il peut tirer son épingle du jeu face au LOSC qui n’aime pas vraiment défendre sur coup de pied arrêté. Pourquoi pas imaginer un bon coup de tête sur corner?

Nantes est mené par Nice. Nous sommes dans les arrêts de jeu du match. Après avoir été correct mais sans plus, Papy Djilobodji monte sur un ultime coup-franc sur la droite de la surface. Une tête rageur qui permet aux Canaris d’égaliser. Dans la foulée, Nantes récupère un ballon sur l’engagement et Papy lance un parpaing pour Gakpé qui la met au fond. Un but et une passe dé en 2 minutes, il passe de 20 à 80 points sur Oulala. C’est écrit.

C’est un milieu de passeurs (de ballons hein…) que j’ai décidé d’aligner avec Ivan Rakitic qui reste toujours sur un début de saison en demi-teinte. A Levante, le Croate doit imposer sa patte et montrer qu’il est bien l’organisateur que le Barça attend. Je mise beaucoup sur lui. Sebastian Larsson est également un joueur intéressant au niveau de la vision du jeu. Avec une bonne frappe, il peut aussi claquer son but. Nainggolan et Kovacic sont des valeurs sûres dans leurs clubs. Face à des adversaires plus faibles, ils peuvent s’en sortir avec quelques passes décisives chacun. De toute façon, j’adore ces deux joueurs sur le terrain.

Devant, j’ai fait confiance à Messi. J’ai donc cassé ma tirelire et mis plus de 33 millions pour l’Argentin. Le match à Levante est le genre de rencontre où le lutin peut mettre un doublé en marchant. Par la suite, j’ai pris un risque avec Naismith qui a fait un excellent début de saison avec Everton. Contre Crystal Palace, j’attends de lui qu’il me claque but sur but. Pour compléter mon trio, quoi de mieux qu’un Dimitar Berbatov au top de sa forme? J’espère que Kurzawa et Berbatov vont beaucoup combiner ensemble, j’ai de gros espoirs sur cette complicité.

Le Pingouin a parlé.

A propos de Un pingouin

Ancien meilleur buteur du championnat de Groënland avec Nuuk. Comme le championnat ne dure que 2 semaines, je me fais chier le reste du temps, donc j'écris pour le Talkfoot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *