Home / Blog du Talkfoot / L’équipe type des bons coups du mercato

L’équipe type des bons coups du mercato


Gardien

Baptiste Reynet : Même si Dijon est relégué en Ligue 2, il n’en reste pas moins qu’il a vraiment montré beaucoup de qualités. Généralement pas aidé par ses défenses (en même temps ton capitaine s’appelle Meité), il a su être l’un des piliers de son équipe quand Dijon était en forme. Il descend, Dijon va avoir besoin de pognon, allez pour 1,5 millions c’est acquis.

Défenseurs

Sylvain Armand : Le pauvre. Il vient au PSG pour jouer des Coupes d’Europe, il se retrouve à jouer le ventre mou ou le maintien depuis qu’il est à Paris. Et quand son club retrouve enfin les sommets, il n’est titulaire que 8 petits matchs. Ceci dit, il ne faut pas croire que Sylvain, 31 ans, est cramé. Loin de là, son expérience et sa polyvalence axiale ou sur le côté gauche peuvent être très utiles pour certains clubs. Un joueur de réputation tranquille et surtout un exemple de professionnalisme. Paris va le vendre une bouchée de pain. Profitez-en !

Salif Sané : Le rock, la sentinelle de Nancy. Prêté par les Girondins de Bordeaux, il a fait une bonne saison avec le club lorrain. Il avait fait quelques matchs comme ci comme ça sans convaincre l’an dernier. Mais avec une saison pleine dans les jambes et son indispensable atout athlétique, tu m’étonnes que l’ami Rousselot veuille le garder. Mais du coup, qui dit prêté dit pas forcément acquis. Peut-être que d’autres clubs vont s’y pencher.

Paul Baysse : Lui aussi il est mobile. Axial de formation, il a été reconverti arrière droit par Alex Dupont. Quand il est à ton marquage, c’est souvent désagréable. Un peu comme le caillou dans une chaussure quand tu fais un 10km de marche rapide. T’as vraiment envie de l’enlever mais tu ne peux jamais, et surtout c’est discret. Personne ne voit le caillou dans ta chaussure. Il met aussi des coups, juste ce qu’il faut pour énerver tout le monde. J’aime bien. Il a des velléités de départ et Brest serait tenté de vendre.

Franck Béria : Surprise, le latéral de Lille est bien accessible aux autres clubs. Sous contrat jusqu’en 2014, il ne serait cependant utilisé que pour le championnat l’année prochaine. De quoi grincer les dents ou plutôt de quoi attiser les convoitises. Il faudra cependant mettre quelques millions pour acquérir ce joueur qui a la qualité de débordement, mais surtout de polyvalence. Précieux.

Milieux

Paulo Machado : On ne présente plus le milieu portugais. Intelligent milieu capable de récupérer et de mener le jeu, il sait aussi frapper les coups de pieds arrêtés. En plus, il veut se barrer. Il doit en avoir marre de ne pas jouer l’Europe. Ceci dit, Toulouse est dur en affaires. Depuis qu’ils ont réussi à vendre Gignac 15 millions, ils vont prendre tout le monde pour des pigeons.

Florent Balmont : Quoi de mieux qu’un vieux avec une tête de killer ? En plus ça lui va bien. Un charognard avec du caractère, rien de tel pour engueuler les jeunes branleurs et motiver une équipe. Quand tu vois le boulot qu’il fait sur un terrain à 32 ans, il y a de quoi respecter. En plus il lui reste qu’un an de contrat et Lille en fera sûrement cadeau. C’est pas le fric qui va manquer au LOSC avec le nouveau stade, la Ligue des Champions et le transfert de Hazard.

Daniel Wass : Son histoire est bizarre. Il arrive à Evian, prêté par le Benfica dont il ne marquera jamais l’histoire, avec un statut d’attaquant. Quelques matchs et 0 buts plus tard, il est relégué sur le banc. C’est alors qu’il va voir Bernard Casoni (avant qu’il se fasse virer) et lui dit : « je peux aussi jouer ailier droit ». C’est là qu’il est devenu intéressant. Percutant et rapide, c’est un diamant brut de 22 ans. Il reste plus qu’à trouver un club qui veuille bien le tailler. En plus, le Benfica va nous le brader, ils n’en veulent pas.

Anthony Mounier : Voilà quelqu’un que Nice va laisser partir. C’est sûr que ce ne sera pas à n’importe quel prix. Plus qu’un pari, c’est un véritable investissement sur le long terme. Un joueur de 24 ans aussi doué techniquement, capable de jouer des deux pieds et qui sait également marquer, c’est rare. S’il coûte entre 8 et 10 millions aujourd’hui, il peut être un joueur décisif pour un club qui veut aller en Ligue des Champions qui rapporte (selon Aulas hein) 20 millions. Faites le calcul, la prise de risque vaut le coup.

Mathieu Bodmer : Pastore, Menez, Nenê et peut-être bientôt Kaka. Où va être la place de Bodmer dans cette équipe ? Sur le banc. Donc s’il vous plaît, achetez-le. On ne peut pas se permettre de laisser un mec comme ça sur un banc de touche. Il aime être bien entouré mais il le rend bien. Pas besoin de plus de 3 touches pour faire parler sa classe et sa vision du jeu. En plus il ne coûtera pas plus de 7-8 millions.

Fahid Ben Khalfallah : Nan j’déconne.

Attaquant

Vincent Aboubakar : Certes, pour l’instant il ressemble à LMFAO quand il dribble. Mais quel potentiel ! Dans une équipe qui a su se maintenir en jouant au football (fait rare), il a su être utile pour son équipe. Et là est l’astuce ! Vu qu’il n’a marqué que 6 buts en 27 matchs, vous savez qu’il a un bon potentiel. Vous l’achetez maintenant, il marque le double chez vous et vous le vendez le triple. C’est la loi du marché.

Remplaçants

Steeve Elana : Il est sur le départ. J’ai hésité à le mettre mais il va probablement faire la doublure à Lille. Donc bon… Je le mets à titre symbolique.

Bruno Ecuélé-Manga : Si Lorient avait fait une meilleure saison, il aurait sûrement été titulaire. Lui, c’est aussi un rock défensif. Attention cependant, quand tu achètes un joueur de Lorient, il sera jamais aussi fort que là bas.

Mickaël Ciani : Il a retrouvé la confiance avec Gillot. Ce qui est bien, c’est qu’il a fait une première partie toute pourrie et qu’il a été bon à la fin. Sa valeur marchande a au final bien baissé et il termine la saison confiant. Un bon pari.

Ryad Boudebouz : J’ai hésité à le mettre pour une seule et unique raison : Sochaux va demander le double ou le triple de ce qu’il vaut. Du coup, ce n’est pas vraiment un bon coup. Mais il mérite quand même d’apparaître dans cet article.

Jaroslav Plasil : Il se murmure que le milieu Tchèque en a marre de jouer à Bordeaux. Tu m’étonnes. Il est arrivé quand Bordeaux a commencé sa crise. La qualité, l’expérience, Plasil est une valeur sûre. Et vu son âge, il ne coûtera pas le bras.

Benjamin André : Lui aussi il a participé grandement au maintien d’Ajaccio. Jeune (21 ans) et doté d’une très bonne technique, il est certainement l’un des meilleurs rapports qualité/prix de notre Ligue 1. Bien malin le club qui l’achètera.

Benjamin Corgnet : Le dépositaire du jeu de Dijon a évidemment un gros potentiel. Il n’est pas titulaire uniquement parce que je trouve Bodmer meilleur. Mais il a clairement sa place ici.

Guillaume Hoarau : J’aurai pu mettre Gameiro mais je ne pense pas qu’il veuille partir. Lui par contre, il est probable qu’il s’en aille si les stars arrivent à Paris. Il sera accessible pour la plupart des clubs de Ligue 1 qui veulent jouer l’Europe.

Marvin Martin : Je le mets uniquement parce que tout le monde va penser qu’il manque. Mais à mon sens, ce ne sera pas un bon coup car son prix sera très élevé. Donc pas forcément la meilleure affaire du siècle même si son talent est indéniable.

A propos de Un ours

On s'en fout de ma vie, à part que j'aime bien tout ce qui touche à la Bundesliga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *