Home / Blog du Talkfoot / L’Ours fait péter la Bundesligoulala, acte 20

L’Ours fait péter la Bundesligoulala, acte 20


Le Pingouin n’étant pas vraiment spécialiste de foot allemand, il a décidé de laisser sa place à l’Ours qui a sûrement vu plus de matchs que lui (et bu plus de bières).

Cette 20è journée de Oulala va surtout me permettre de mieux vous présenter certains joueurs de Bundesliga que je considère comme de petites pépites ou de vrais bons joueurs, sans oublier les stars.

Remplaçants: Baumann (Hoffenheim), Naldo (Wolfsbourg), De Bruyne (Wolfsbourg), Choupo-Moting (Schalke 04), Robben (Bayern Munich), Seferovic (Francfort)
Remplaçants: Baumann (Hoffenheim), Naldo (Wolfsbourg), De Bruyne (Wolfsbourg), Choupo-Moting (Schalke 04), Robben (Bayern Munich), Seferovic (Francfort)

Il avait un lourd héritage. Arrivé cet été pour remplacer Ter Stegen parti à Barcelone, Yann Sommer a réussi à faire ses preuves dans les buts du Borussia. Il n’est pas le gardien de la meilleure défense pour rien (oui, j’enlève le Bayern car on parle d’équipes ayant un gardien de but, pas un extraterrestre).

Ma défense à trois avec un autre joueur de Gladbach. De toute façon, ce club, c’est toujours la même histoire. Personne en France n’a envie de regarder le Borussia Mönchengladbach parce que rien qu’au nom, on pense que c’est chiant. Si en plus je vous mets la valeur sûre de la charnière avec Tony Jantschke. Pas très grand mais toujours bien placé, il sait également marquer comme face au Herta. Avec lui, Johannes Djourou du Hambourg SV. L’ancien protégé d’Arsène Wenger a perdu toute sa côte à FM mais il reste un bon défenseur du championnat. Enfin, un mec d’une des équipes surprises de la saison, Paderborn, avec Uwe Hünemeier. Si on montait une équipe avec des espoirs qui n’ont jamais percé, Uwe aurait été titulaire. Il aura fallu quelques saisons à Cottbus puis à Paderborn pour se révéler au grand public. Je compte sur toi mec !

C’est un milieu bien garni qui va aller chercher le podium pour cette journée avec mon chouchou, Johannes Geis de Mayence, qui est pour moi un des grands espoirs du football allemand. Intelligence de jeu, toucher de balle, technique et bon placement, ce type est un diamant brut. Avec lui, un bel espoir du Bayern Munich recruté à l’Eintracht Francfort et qui va sûrement bénéficier d’un peu de temps de jeu en cette fin d’année. Au vu de ce match en semaine, je pense que Sebastian Rode peut gratter une place de titulaire à Xabi Alonso et enfin montrer de quoi il est capable.

Avec ces jeunes joueurs, il faut de l’expérience, il faut du charognard. Daniel Baier remplira bien ce rôle. Excellent récupérateur de la seconde équipe surprise du championnat, Augsbourg, je pense qu’il va me faire péter quelques points, en espérant qu’il ne fasse pas comme mon oncle au bar PMU, prendre un jaune. Enfin, je donne ma confiance au milieu turc de Leverkusen, Hakan Calhanoglu, qui m’a fait rêver ces dernières semaines. Capable de prendre le jeu à son compte, il a une qualité indéniable: c’est un maître artificier. Il sait tirer les coup-francs et les corners et ça, ça compte sur Oulala !

Devant, y’a du monde. Je vais commencer par Thomas Müller que l’on ne présente plus. Contre Fribourg et en étant remplaçant lors du dernier match, il y a de grande chances pour que le buteur allemand joue, et claque son petit doublé. Devant, titulaire, fais moi rêver.

Avec lui, j’ai décidé de faire confiance à deux joueurs de Hoffenheim. Je vous présente d’abord Kévin Volland, un gamin de 22 ans qui fait parler de lui depuis quelques mois. Auteur d’une année 2014 remarquable, je mise sur ce petit jeune. Tenez, c’est cadeau.

J’ajoute son compère en attaque, Adam Szalai, un Hongrois, un grand et un bon jeu de tête. J’en ai besoin. Et puis il a joué au Real Madrid hein ! Bon Faubert aussi, c’est vrai.

A propos de Un ours

On s'en fout de ma vie, à part que j'aime bien tout ce qui touche à la Bundesliga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *