Home / Blog du Talkfoot / Mais d’où sors tu Bas Dost ?

Mais d’où sors tu Bas Dost ?


Il est l’homme de ce mois de février en Bundesliga. Bas Dost est irrésistible avec ses 9 buts en 4 matchs avec Wolfsbourg. Focus sur un mec qui sort de sa grotte chez les loups.

C
e sont les arrêts de jeu en ce dimanche lorsque Dieter Hecking, l’entraîneur du VfL, sort son héros de la journée. Bas Dost vient d’inscrire un doublé face au Herta et permet à son équipe de s’imposer 2-1. Avant d’affronter le Sporting ce soir puis le Werder ce week-end, la confiance est au beau fixe pour l’attaquant néerlandais. D’ailleurs, depuis un certain match référence contre le Bayern Munich (4-1) en janvier, Dost ne respecte plus rien. Pas même Manuel Neuer.

Pour les supporters des Wolves, l’attaquant est décomplexé par le départ d’Ivica Olic dans les toutes dernières heures du mercato. Le début de saison ne laissait pourtant plus de doute quant à l’avenir de Dost avec Wolfsbourg. Olic était le numéro un à la pointe de l’attaque et Niklas Bendtner, arrivé d’Arsenal cet été, était le super-sub. Le club voulait même enrôler Salomon Kalou, parti finalement au Herta. Pour couronner le tout, Bas a souffert de deux blessures importantes qui l’ont privé d’une bonne partie du championnat lors de la phase aller. Un calvaire et on a bien cru que son départ vers un club flingué (genre Dresde ou une connerie du genre) ou un retour aux Pays-Bas n’allait être qu’une formalité.

Le match à Hanovre a changé la donne

La roue a tourné pour Bas le 6 décembre 2014 avec ce match à Hanovre. Feuille de match, Dost fait banquette. Sur le terrain, ses coéquipiers ont du mal et se retrouvent à 1-1 à la 66è minute de jeu. Hecking décide de faire appel à son grand gaillard de 1.96 pour remplacer Olic, fatigué. Il ne lui a fallu que 3 minutes pour faire la différence de la tête. En un coup de boule, le joueur a su effacer un début de saison galère. A force de persévérance, il refoule la pelouse contre Cologne où il va encore planter avant la trève hivernale.

C’est au retour d’une très longue pause (environ 1 mois) que Bas Dost passe à l’Action. Choc au sommet contre le Bayern, doublé. Réception de Hoffenheim, il claque. Mais un match va le catapulter au rang de superstar. C’était il y a 12 jours sur le terrain de Leverkusen. Wolfsbourg gagne 5-4 dans un match inoubliable et l’attaquant va caler un quadruplé dont ce but génial.

Pour que ce soit encore plus beau, plus fort, Bas Dost marquera le but de la victoire dans les arrêts de jeu alors qu’il y avait 4-4. Il n’en faut pas plus pour transformer un joueur qui faisait banquette il y a 2 mois limite en successeur de Ruud Van Nistelrooy avec les Pays-Bas. Tout le monde se dit alors que ce match était un coup de bol, que le mec n’allait pas confirmer. Match suivant, Sporting en Europa League, doublé et victoire 2-0. Après, réception du Herta Berlin, doublé et victoire 2-1. Des questions ?

Une Dost-mania en Allemagne

De l’autre côté du Rhin, Bas Dost est désormais suivi avec attention. Avec en plus l’arrivée d’André Schurrle et de Kévin De Bruyne, les Loups sont devenus une véritable attraction. L’équipe du moment après l’intouchable Bayern. Bas Dost a désormais su s’imposer dans le décor à tel point que les fans se sont amusés à penser à des parodies de films incluant Dost.

Hashtag #dostfilme sur Twitter
Hashtag #dostfilme sur Twitter

Arrivé de Heerenven en 2012, il semble bien que 2015 soit enfin l’année de l’attaquant comme celle où il est celui qui fera gagner son équipe. Il lui reste deux matchs pour clôturer en beauté son mois de février où il a tourné à un but toutes les 47 minutes, contre le Sporting et le Werder.
[mashshare]

A propos de Un ours

On s’en fout de ma vie, à part que j’aime bien tout ce qui touche à la Bundesliga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *