Home / Billets d'humeur / Mondial 2018 : et si l’Allemagne conservait son titre ?

Mondial 2018 : et si l’Allemagne conservait son titre ?

Le prochain mondial de foot prévu en juin 2018 au pays de Vladimir Poutine anime déjà les pronostics. Bon nombre d’observateurs et analystes considèrent de plus en plus l’éventualité de voir la Mannschaft conserver son titre à la fin du tournoi. Mais l’Allemagne en a-t- elle les moyens ? Vous pouvez donner votre avis en pariant sur bet777.be.

Une équipe en bonne dynamique

L’équipe nationale d’Allemagne traverse une belle lancée depuis des mois. En dépit du faux pas concédé à l’Euro 2016 face à la France par un score de 2-0 lui ayant valu une élimination en demie finale, la Mannschaft fait depuis amende honorable car ayant mené un parcours impressionnant lors des éliminatoires de la coupe du monde 2018. N’ayant pas tremblé un seul instant durant la campagne, les coéquipiers de Manuel Neuer ont fait parlé leur hégémonie en écrasant tous leurs concurrents de poule. Les champions du monde en titre ont terminé meilleure attaque européenne des éliminatoires avec 43 buts au compteur, soit une moyenne de plus de quatre réalisations par match.

Auparavant,Joachim Löw a étoffé d’un nouveau trophée son palmarès de sélectionneur en décrochant avec un effectif largement remanié, la coupe des confédérations 2017.

Une jeunesse prête à prendre la relève

En dehors de sa constance en termes de rendements, l’Allemagne dispose d’un immense réservoir de jeunes talents capables de lui permettre l’exploit à l’été 2018. En effet, une nouvelle génération emmenée par le joueur du Paris Saint Germain Julian Draxler s’est révélé à la planète foot en remportant le tournoi de la coupe des confédérations en 2017. Encore peu connus à l’époque, de jeunes prodiges tels que Timo Werner, Lars Stindl et Leon Goreztka ont brillé lors de la compétition et constituent de sérieuses alternatives queJoachim Löw peut aligner au front de son attaque en Russie.

Par ailleurs, le sublime latéral du Bayern Munich Joshua Kimmich et les costauds arrières centraux Niklas Sule et Matthias Ginter sont des valeurs intéressantes sur lesquelles la Mannschaft peut reposer sa défense centrale au cours du mondial russe.

Des tauliers expérimentés toujours présents

Les quadruples champions du monde très en jambes depuis des mois et renforcés par un important vivier de jeunes talents peuvent toujours compter sur d’anciens tauliers ayant été influents lors du mondial brésilien pour rééditer l’exploit. L’indéboulonnable milieu de terrain du real Madrid Toni Kroos, l’expérimenté Sami Khedira évoluant à la Juve, le talentueux ailier d’Arsenal Mesut Özil, le rigoureux défenseur du Bayern Munich Mats Hümmels, sans oublier le meilleur gardien du monde Manuel Neuer sont autant d’arguments grâce auxquels la sélection d’Allemagne peut prétendre à un cinquième trophée qui lui permettrait de rejoindre le Brésil au palmarès.

Toutefois, la concurrence sera sans doute plus dure avec une Seleçao brésilienne emmenée par le tonitruant Neymar à qui tout sourit. L’Albiceleste d’Argentine de Messi assoiffée de revanche après la finale malheureuse de 2014 n’est pas à sous-estimer non plus.

A propos de Un ours

On s'en fout de ma vie, à part que j'aime bien tout ce qui touche à la Bundesliga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.