Home / Blog du Talkfoot / Simon Pontdemé: « Assez méprisant pour Brest »

Simon Pontdemé: « Assez méprisant pour Brest »


 

Interview de Simon Pontdeme

Le gardien remplaçant du Stade Brestois 29 revient pour le Talkfoot sur l’excellent début de saison de son équipe en Ligue 1 et souhaite faire taire les mauvaises langues. Entretien.

Quels sont les mots qui caractérisent le mieux l’équipe brestoise (dans le jeu, le vestiaire, l’ambiance) ?

 

« L’ambiance est conviviale, nous sommes une équipe de joueurs qui aiment jouer au ballon et cela se ressent sur le terrain. Quant à Alex Dupont, c’est un entraîneur plutôt autoritaire avec le groupe et dans le vestiaire, ce qui modifie en bien notre comportement ».

Comment expliquer un tel début de saison pour Brest ?

« Le début de saison est très bon en effet en raison de l’enthousiasme des joueurs à découvrir la L1. De plus, on vit des moments d’adrénaline en se frottant « aux gros ». Il faut admettre aussi qu’on bénéficie d’une certaine part de réussite ».

Comment réagissez-vous aux experts qui prétendent que Brest est leader car le niveau de la Ligue 1 est faible ?

« C’est un peu vrai que le niveau de la Ligue 1 est faible mais je trouve que c’est assez méprisant de dire ça de Brest. De toute façon, ce ne sont que des propos dont l’équipe ne tient pas compte ».

Quelles sont les valeurs qui définissent le mieux la ville de Brest et ses supporters ?

« Brest est véritablement une ville qui sent le foot, les supporters sont avant tout des fans, pas des simples spectateurs. Ils sont impatients d’aller aux matches le week-end. Ce sont vraiment des accros ».

Si le joli parcours se concrétise par une place européenne (supputons… Montpellier l’an dernier), pensez-vous que le club ait les reins assez solides pour jouer une coupe d’Europe l’an prochain et en même temps assurer une place en Ligue 1 ?

« Le but, c’est avant tout le maintien. Il faut voir ensuite en fin de saison si le club obtient une place européenne. Après, à la question de savoir si on pourrait jouer sur les deux tableaux, c’est à nous de nous donner les moyens pour y arriver ».

Les supporters sont-ils nostalgiques de la folie des années 80 (période de la présidence de François Yvinec qui s’est conclue par une relégation administrative au terme de la saison 1990-1991) ?

« Les supporters parlent beaucoup de l’ancienne époque (Bernard Lama, Paul Le Guen, etc.) mais sont également très fiers du retour de l’équipe en Ligue 1. Ils croient beaucoup en nous ».

Comment vis-tu la concurrence avec Steeve Elana qui marche tout simplement sur l’eau depuis le début de la saison ?

« La concurrence avec Steeve Elana est très bien vécue car c’est quelqu’un de simple, de discret, qui ne se prend pas la tête. Il peut m’apporter beaucoup à travers son expérience. Il y a vraiment une bonne ambiance entre nous ».

Quels sont tes objectifs personnels cette saison ?

« Mon objectif n°1, c’est de jouer en Ligue 1 ! ».

Ne regrettes-tu pas d’avoir quitté un poste de titulaire chez les Chamois Niortais (National) pour être gardien remplaçant en Ligue 1 ?

« Non, je n’ai pas de regrets d’avoir quitté les Chamois, mon seul regret étant d’avoir vécu deux descentes consécutives avec Niort (de L2 en National en 2007/2008 et de National en CFA en 2008/2009). J’espère que mon départ pour Brest est un bond en avant pour ma future carrière ».

A propos de Jérémy

Fondateur du Talkfoot, présentateur de l'émission des Désaxés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *