Home / Blog du Talkfoot / Une truite a testé les Adidas F50

Une truite a testé les Adidas F50


Et voilà ! Il fallait bien commencer dans ce domaine ! Voici donc mon premier article donnant mon avis sur un accessoire de football. Et pas des moindres puisqu’il s’agit des crampons Adidas F50 spécialement conçus pour la coupe du monde.

diff
Quel est le point commun entre eux et moi ?

Dans le mille ! Ce sont les crampons. L’avantage d’avoir un blog, c’est parfois de recevoir des échantillons de produit pour les essayer et donner son avis. Un jour, je reçois un mail d’Alexandre qui me propose ces crampons. Quelques mails et une conversation téléphonique plus tard, me voici gâté…

f50
Les 101 Dalmatiens

J’ai donc décidé de m’y filer. Ca me permettra en plus de faire mes premières foulées après mon opération des croisés en Août.

Premières impressions

Un seul mot au toucher, la légèreté. Ces crampons sont absolument légers avec une matière fine et souple. Généralement, avec des nouveaux crampons, je les étends. Un peu comme le premier verre à l’apéro, tu vois si t’es capable d’encaisser le reste. Au vu du matériel, je me suis dit que je n’aurai aucun mal à les étirer. Et j’avais raison.

Une fois aux pieds, il faut avouer que pour la plupart des footeux, faut prévoir le chausse pied. Hormis cela, il y a toujours ce sentiment de légèreté. Limite on sent à peine que l’on porte des pompes. Maintenant, direction le terrain de foot !

Premières foulées

C’est assez bizarre aux premières courses car cette sensation de ne pas porter de pompe vient direct à l’esprit. Par la suite, on arrive à s’habituer assez rapidement à l’effet. Les crampons sous la chaussures sont intelligemment disposés car ils permettent d’avoir le « virage » facile grâce à une aide supplémentaire sur l’appui. Et ça, c’est très efficace je dois l’avouer.

f50bis
Des crampons fins et légers

Toute cette finesse me laisse encore un doute sur la solidité de la chaussure. Combien de temps peuvent-elles durer? Cette question ne sera malheureusement pas répondue sur l’article mais si vous avez eu une expérience avec les F50 édition coupe du monde, n’hésitez pas à la partager en commentaires 🙂

A propos de Une truite

N’est pas muette comme une carpe et sait l’ouvrir quand il faut. C’est l’histoire d’une truite qui s’est dit: « Putain, et si j’parlais de foot? » Spécialiste du foot anglais et des Bleus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *